Elections européennes

Pour les Ceméa, l’éducation et la formation s’inscrivent dans une logique d’intérêt général et d’utilité publique : ces services doivent être exclus des logiques marchandes et ne pas obéir à la seule règle de la concurrence. Pour les Ceméa, l’éducation à la citoyenneté européenne qui participe à une éducation à la paix et au développement durable, doit être renforcée.

Le manifeste des Ceméa pour afficher nos ambitions militantes

Militants associatifs, acteurs au quotidien, citoyens engagés, les militant.e.s des Ceméa savent que l’histoire, les pratiques d’hier et les actions d’aujourd’hui placent les Ceméa au bon endroit pour soutenir les valeurs de l’Éducation nouvelle, mobilisant ainsi une approche politique de l’éducation.

Les Ceméa considèrent l’Éducation nouvelle comme une conception novatrice de l’éducation et affirment la nécessaire transformation sociale de l’environnement politique et sociétal. Résistants face à la montée de puissantes idéologies fondées sur l’exclusion, la ségrégation, le racisme, les Ceméa affirment de nouveau leur combat pour les valeurs de la laïcité, de la démocratie, de la fraternité, de la solidarité et des droits humains. Au-delà des frontières, les Ceméa soutiennent l’émergence d’un monde et d’une Europe solidaires. Ils s’engagent pour construire, par l’éducation, une Europe sociale et politique, une Europe des peuples, et s’impliquent dans l’organisation d’une société civile européenne visible et audible. Les postulats de la confiance, de la considération de l’autre deviennent alors éminemment politiques lorsqu’ils constituent le socle même de toute action éducative.