BAFA – séjours à l’étranger #2

DSC_0499Pour la seconde fois, les CEMEA de Franche-Comté ont proposé et réalisé un stage BAFA 3 à Séville du 24 au 29 Octobre 2015.
Et, pour la seconde fois, l’association Sevilla Acoge nous a accueilli et a permis à certains stagiaires qui l’on choisi pour leur projet collectif, de partager un moment de travail avec eux.

Nous sommes partis à 8 stagiaires et 2 formatrices. Petit groupe mais des moments forts comme les stages peuvent en créer ! Entre les discussions de bilan de centre de vacances, sur le sens du voyage, les stéréotypes et les représentations, des visites de la ville sous diverses formes et la rencontre de Sévilla Acoge, les jeux linguistiques, nous n’avons pas eu le temps de nous ennuyer.

Le stage a fait vivre aux stagiaires des démarches et des réflexions que les CEMEA souhaitent mettre en avant pour la rencontre de l’Autre.
Comme le dit Sévilla Acoge « Unir sin confundir y distinguir sin separar » – Unir sans confondre, distinguer sans séparer.

Témoignage de stagiaire :

« Je m’appelle Laetitia, j’ai 19 ans et j’ai souhaité participer à ce stage d’approfondissement car le thème proposé « Encadrement de séjours à l’étranger et rencontres interculturelles en Espagne » me plaisait particulièrement et correspondait à mes attentes.
Mon objectif était de découvrir comment, grâce à l’immersion dans la ville de Séville, on pouvait organiser un séjour culturel à l’étranger avec des jeunes. Ce stage m’a permis ainsi d’avoir une autre vision du voyage à l’étranger et des rencontres interculturelles que j’ai eu l’occasion de connaître lors de mes précédents voyages scolaires.
L’association Sevilla Acoge que nous avons rencontrée lors de notre stage, nous a laissé un temps fort pour réaliser une animation avec des jeunes de cultures différentes, ce qui m’a profondément enrichi. Bien que nous ne parlions pas la même langue, des liens se sont crées lors du déroulement du jeu qui a été apprécié par tous.
Enfin , je tiens à remercier les CEMEA de Franche-Comté ainsi que les organisatrices de ce stage qui nous ont accompagnés tout au long de la formation dans une ambiance chaleureuse et au sein d’un groupe particulièrement dynamique, ouvert et désireux de concrétiser son projet « . Lo que me parece mas importante : Unir sin confundir y distinguir sin separar. Muchas Gracias a todos, y Hasta la vista ! »

LAETITIA

Formation des élèves pour une éducation aux écrans

Internet est massivement utilisé par les adolescents aujourd’hui. C’est un espace aux multiples fonctions, d’échanges, d’expression et de communication, d’information, d’accès aux savoirs et de recherche d’information, de divertissement et de jeu.
Ces fonctions s’exercent au travers d’écrans multiples comme l’ordinateur, le téléphone portable et maintenant la télévision qui se connecte à internet.

Mais, Internet est aussi fortement marqué par un environnement commercial, très prégnant et agressif. La dimension de production et d’édition de contenus par les utilisateurs en ligne est décuplée, par une diffusion très large.

Dossier d’inscription BPJEPS LTP 2016-2017

Le nouveau dossier d’inscription pour le BPJEPS LTP (Loisirs Tous Publics) 2016-2017 est disponible.
Il est à imprimer et à nous renvoyer (rempli avec les pièces demandées) par courrier :

CEMEA de Franche-Comté
18 rue de Cologne – BP 117
25013 BESANCON CEDEX

Ou à scanner et à nous renvoyer (rempli avec les pièces demandées) sur notre boite mail : asso@cemeafc.org

candidature BPJEPS LTP_2016

La date limite de retour des dossiers est fixée au :
09 décembre 2015

Pour toute demande d’informations, n’hésitez pas à nous contacter par mail ou par téléphone au 03 81 81 33 80

Formations Éducation Nationale 2015-16

Les CEMEA proposent des stages établissements ou en bassin pour le premier et le second degrés dans les domaines suivants :

Formation personnels EN
Co – éducation

  • Adolescents et relation au savoir.
  • Adolescents et autorité : se poser en adulte et faire autorité.
  • Construire un projet de jeunes à l’international.
  • Adultes – relais : Soutien à la parentalité et médiation autour de l’école.
  • Adultes – relais : Médiation et interculturalité.
  • Former les enseignants à la scolarisation des élèves en situation de handicap.
    (Premier degré dans les 4 départements)
Tutorat entre pairs – aide au travail personnel

  • Climat scolaire, gestion de classe. Second degré.
  • Climat scolaire, gestion de classe.(Premier degré dans les 4 départements)

Décrochage – Prévention

  • Élèves en situation de décrochage.
  • Organiser et animer une heure de vie de classe.
  • Former des tuteurs dans le cadre du contrat de réussite éducative.

Formation des délégués d’élèves

  • Formation de formateurs de délégués d’élèves.

Laïcité – grandes valeurs de la République

  • La médiation des conflits à l’école.
  • La médiation des conflits. (Second degré)
  • Éducation aux médias et aux écrans.
  • Lutte contre les discriminations, égalité filles/garçons.(Premier degré dans les 4 départements)
  • Lutte contre les discriminations, égalité filles/garçons.

 

Contact : Véronique BARÇON

veronique.barcon@cemeafc.org
au 03 81 81 33 80


Formation personnels EN
Formations des personnels EN.

Les CEMEA, association laïque d’éducation populaire, mouvement d’éducation nouvelle, complémentaire de l’école publique, inscrivent leur action dans le cadre du service public d’éducation. Ils placent ainsi l’école au coeur de leur action, dans une approche globale des questions éducatives articulant les temps scolaires et non scolaires.


Notre projet pour l’école.

Les CEMEA dès leur origine ont développé une approche globale des questions éducatives et se sont impliqués, à partir de 1945, tout naturellement dans le champ scolaire. Réfutant l’idée d’être de simples prestataires, ou cantonnés à une définition étroite de la complémentarité au service public d’éducation, nous proposons ici les bases d’une vision et d’une participation à un grand projet d’éducation.

Le volontariat, un espace indispensable pour faire vivre des parcours civiques et citoyens

Pour les CEMEA et la Fédération Générale des PEP, il est urgent que les responsables politiques et institutionnels impulsent, portent et accompagnent le volontariat, afin qu’il soit totalement reconnu dans la société comme une forme d’activité humaine d’utilité sociale. Le volontariat est dans le contexte actuel un espace de vie et d’engagement indispensable pour faire vivre des parcours civiques et citoyens tout au long de la vie.

Le volontariat traduit un mode d’activité non marchand qui contribue au sens de l’action dans laquelle il est mis en oeuvre. C’est un élément sociétal central et un des leviers à la disposition de chacun pour agir avec d’autres, afin de transformer son environnement. En ce sens notre conception du volontariat est politique.

En complément des dispositifs existants et à renforcer, le volontariat doit pouvoir trouver sa place dans le champ des Accueils Collectifs de Mineurs (centre de loisirs, colonies de vacances) porté par des organismes associatifs non lucratifs. Ces espaces d’éducation non formels complémentaires des autres espaces éducatifs dont l’école, relèvent bien d’une mission d’intérêt général. Ce sont des lieux d’apprentissage et de découverte pour les animateurs volontaires, individus acteurs de leur parcours et de leur engagement.

Les CEMEA et la Fédération Générale des PEP, fédérations d’éducation populaire membres de la plateforme du volontariat d’animation s’engagent pour porter ce débat de société auprès des élus, de la société civile, des syndicats, des associations, des organisations de jeunesse.

Ci-joint la plaquette de la Fédération Générale des PEP et des CEMEA : « Le volontariat, une orientation politique forte en faveur de la transformation sociale »