Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (DEJEPS)

Dernière mise à jour le 07 Octobre 2021

Formation de coordinateurs.trices d’animation et d’intervention sociale préparant au Diplôme d’État de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport (DEJEPS)
  • Spécialité: Animation socio-éducative ou culturelle
  • Mention : Développement de Projets, Territoires et Réseaux (DPTR) – Mention Animation Sociale (AS)

Le diplôme préparé

Ce diplôme recouvre, en les développant, des compétences déjà à niveau 4 (le face à face pédagogique) et aborde des compétences de coordination. Il devrait contribuer à réduire le décalage de classification des niveaux de responsabilité existant entre les milieux de l’animation et d’autres milieux voisins comme l’action sociale ou culturelle.

Le DEJEPS atteste de l’acquisition d’une qualification dans l’exercice d’une activité́ professionnelle de coordination et d’encadrement à finalité́ ééducative dans les domaines d’activité́s physiques, sportives, socio- ééducatives ou culturelles.
Le DE JEPS est l’un des diplômes homologués de niveau 5 [BAC+2], enregistré au Répertoire National des Certifications Professionnelles → Lien vers RNCP ←, nouvelle nomenclature CNCP.

  • La spécialité « Animation socio-ééducative ou culturelle » du DE JEPS confère à son titulaire les compétences suivantes, attestées par le référentiel de certification :
  • concevoir un projet d’action dans le cadre des objectifs de l’organisation
  • coordonner la mise en oeuvre d’un projet d’action
  • conduire des démarches pédagogiques ;
  • conduire des actions de formation.

Pour quel public ?

Ces professionnels sont amenés à intervenir avec tous les publics dans des milieux professionnels variés. Les employeurs sont des associations de l’animation socio-culturelle, des collectivités locales, des centres sociaux, des structures de l’économie sociale et solidaire.

Cette offre de formation s’adresse essentiellement aux salariés de structures ayant un diplôme de niveau 4 exerçants ou se préparant à exercer des fonctions de coordination ou alors des salariés exerçant déjà des fonctions de coordinations recherchant une qualification, souhaitant acquérir de nouvelles compétences.

Le public ciblé :

  • des animateurs/trices des collectivités territoriales : structures enfance/jeunesse, services qui incluent les « jeunes adultes » (25-30 ans),
  • des animateurs/trices des Centres Sociaux et socioculturels en charge, en fonction des prioritéśs de chaque centre, des adolescents, des jeunes, des jeunes adultes, des familles,
  • des animateurs/trices qui interviennent dans les équipes de prévention spécialisée, en développant à équivalence de responsabilité avec les éducateurs spécialisés, un travail d’accompagnement individuel et collectif.
  • Les animateurs/trices présent.es en EHPAD, exerçant auprès de personnes âgées, en situation de handicap ou malades ainsi que les professionnel.les issu.e.s des structures gérant l’urgence sociale et l’insertion (Foyer de jeunes Travailleurs, CHRS, Associations à vocation caritative, entreprise d’insertion, centres d’accueil demandeurs d’asile…).

Les diplomé.e.s de cette mention du DEJEPS interviennent sur des postes à responsabilités en qualité de coordonnateur.trice, responsable de secteur, animateur.trice à la coordination de projets, adjoint.e de direction, agent.e de développement…

Exigences préalables

  • Être âge de plus de 18 ans au 1er janvier de l’année de l’admission
  • Être titulaire de l’attestation « premiers secours » (PSC1)
  • Répondre à l’une des quatre conditions suivantes :
    • Être titulaire d’un diplôme de niveau 4 dans le champ de l’animation ou du travail social inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles
    • Être titulaire d’un diplôme de niveau 5 inscrit au Répertoire National des Certifications Professionnelles
    • Attester d’un niveau de formation correspondant à un niveau 4 et pouvoir se prévaloir d’une expérience d’animation de 6 mois ou 400 heures en tant que bénévole ou professionnel
    • Justifier de 24 mois d’activités professionnelles ou bénévoles correspondant à 1600 heures minimum.

Descriptif de la formation

  • 700 heures en centre de formation
  • 630 heures en structure d’alternance (minimum)
  • Une formation certifiante en 4 UC préparées et validées en formation :
    • UC1 : Être capable de concevoir un projet d’action
    • UC2 : Être capable de coordonner la mise en œuvre d’un projet d’action
    • UC3 : Être capable de conduire des démarches pédagogiques dans une perspective socio-éducative
    • UC4 : Être capable d’animer en sécurité dans le champ d’activité
  • La formation est ouverte à un parcours modulaire par UC.
  • La formation peut être acquise en parcours VAE (validation des acquis de l’expérience)

Accessibilité aux personnes en situation de handicap
Les locaux sont adaptés pour l’accueil de personnes en situation de handicap. Pour l’adaptation des moyens de la prestation prendre contact avec le référent handicap :

MÉTHODES MOBILISÉES

L’éducation nouvelle, dans la formation, se traduit par :

  • La prise en compte de l’individualité par un parcours différencié et adapté autant que possible à chaque stagiaire selon ses capacités et son rythme d’acquisition.
  • Le milieu de vie et les communications avec autrui jouent un rôle fondamental.L’ouverture sur l’environnement doit être source d’intérêt et de motivation. L’apprenant est au cœur de son propre apprentissage. La formation s’intéresse davantage à la manière dont chacun s’y prend pour apprendre. Elle s’appuie sur les activités et les interactions entre apprenants et permet que le groupe favorise les formes d’apprentissage coopératif.
  • La formation s’appuie sur la prise en compte des représentations des apprenants sur les objets d’apprentissage.
  • Pour permettre aux formateurs et aux stagiaires de réguler leurs pratiques, la dimension formative de l’évaluation est utilisée. Elle vise une plus grande autonomie des stagiaires.
  • Enfin, c’est par l’éducation nouvelle et les méthodes d’éducation active que la formation répond le mieux à son objectif historique d’émancipation et de participation.

Pour les CEMÉA, exercer les métiers de l’animation, c’est :

  • Participer à la transformation des personnes, des groupes et des organisations
  • Favoriser le développement des liens sociaux
  • Agir pour l’autonomie des personnes et des groupes
  • Soutenir la transformation des dynamiques de territoire
  • Contribuer au développement du bénévolat et de la vie associative
  • Aider les personnes et les groupes à interroger leurs références, leurs habitudes, leurs représentations
  • Agir pour le développement des pratiques culturelles de tous• Sensibiliser les personnes au « vivre ensemble » et à l’interculturel

MODALITÉS D’ÉVALUATION DES STAGIAIRES

Le BPJEPS est délivré par la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS), après validation de chacune des 4 Unités Capitalisables de la formation.Le jury régional, après examen des résultats des épreuves certificatives, arrête une décision concernant les 4 unités capitalisables (UC). Suite au jury final, si validation des 4UC, le diplôme est délivré par la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale.En cas d’échec d’une ou plusieurs Unités Capitalisables, le stagiaire devra se réinscrire sur une formation habilitée pour repasser ses épreuves en vue de l’obtention du diplôme. Il reçoit néanmoins de la part de la Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse, des Sports et de la Cohésion Sociale les attestations des UC acquises.

Les + du DEJEPS
+ Un stage de 6 jours dans un pays de l’Union Européenne  dans le cadre du dispositif Erasmus+.
+ 2 jours de formation Valeurs de la République et laïcité dans le cadre du plan de formation national pour former les acteurs de terrain piloté par le Commissariat Général à l’Egalité des Territoires (CGET).

+ Des visites de structures pour élargir son réseau professionnel.

+ Mise en place d’un projet d’action pendant la formation.

+ Accès à la plateforme de ressources pédagogiques Yakamedia, et organisez vos dossiers pour préparer un temps d’animation.

100% de taux de réussite au diplôme, d’autres indicateurs sont disponibles sur demande.

Informations importantes pour l’inscription

Nevers / Château-Chinon
Besançon
  • Mention DPTR
  • Du 7 septembre 2021 au 13 juillet 2022

    • Lieu principal : Fédération départementale des Centres sociaux de la Nièvre, 2 boulevard Jacques Duclos, Nevers.
    • Lieu secondaire : CFPPA du Morvan, rue Pierre Mendès-France, Château-Chinon, Nièvre.
  • Pour les salarié.e.s 
  • Mention DPTR ou AS
  • Le calendrier version salarié.e
  • Du 7 septembre 2021 au 13 juillet 2023
  • Lieu principal : Fédération départementale des Centres sociaux de la Nièvre, 2 boulevard Jacques Duclos, Nevers.
  • Lieu secondaire : CFPPA du Morvan, rue Pierre Mendès-France, Château-Chinon, Nièvre.
    • Test de sélection (écrit et oral) : 31 août 2021
    • Date limite de dépôt des dossiers : 25 août 2021

Mentions DPTR  ou AS

  • Du 6 décembre 2021 au 30 juin 2023
  • Lieu de la formation : Besançon
  • Test de sélection (écrit et oral) : 15 et 22 novembre 2021.
  • Date limite de dépôt des dossiers : 8 novembre 2021.

 

  • Du 12 décembre 2022 au 28 juin 2024
  • Lieu de formation : Besançon
  • Test de sélection (écrit et oral) : 01 décembre 2022
  • Date limite de dépôt des dossiers : 25 novembre 2022
Vous trouverez ci-dessous la plaquette du DEJEPS et le lien pour la fiche d’inscription :

Vous trouverez ci-dessous la plaquette du DEJEPS et le lien pour la fiche d’inscription :

Prochaines sessions
  • Mention DPTR
  • Début de formation : 6 septembre 2022
  • Fin de la formation : 7 juillet 2023
  • Dossier d’inscription à retourner pour le 25 août 2022.
  • Entretiens de sélection : 30 août 2022 sur convocation.
  • Lieu de la formation : Nevers / Château-Chinon

Coût de la formation

  • Tarif : 8 400 Euros
  • Les stagiaires peuvent bénéficier d’un contrat d’apprentissage, d’un contrat de professionnalisation, d’un contrat Pro-A ou reconversion, du compte personnel de formation, du plan de développement de compétences.
  • Les personnes demandeuses d’emploi peuvent bénéficier d’une aide de la Région Bourgogne Franche-Comté.
  • Exonération pour les personnes demandeuses d’emploi (seulement pour la mention DPTR).

N’hésitez pas à nous demander des renseignements sur cette formation.
Contact : Michel REBOURG
mél. / tél. Besançon. 03 81 81 33 80 / tél. Dijon. 03 80 28 02 37