Formation professionnelle continue – santé mentale

La formation permanente des personnels des institutions psychiatriques, sanitaires et sociales, ne peut se limiter à évoquer la souffrance humaine en tant que symptômes à gommer. L’être humain ne peut se réduire à une collection de comportements qu’il faudrait rééduquer pour une meilleure adaptation.

La question de la relation aux autres et au monde est assujettie à la question du désir, des émotions et des intelligences partagées et à l’inscription de chacun dans une histoire et une culture dont les aspects inconscients sont une composante et fondent l’humanité.

Nos pratiques de formation depuis leur origine dans le champ de la psychiatrie et de l’éducation spécialisée ont toujours récusé les réponses univoques. Ainsi, cette complémentarité des approches est essentielle, pour autant que ces dernières s’inscrivent dans une éthique de la relation.
La formation permanente, au sens de l’éducation populaire, se veut, et se doit d’être un lieu de questionnement des pratiques professionnelles, un temps de contestation des assurances soignantes.

Notre action est menée en contact étroit et permanent avec la réalité. C’est pourquoi nous proposons des études, conseils, évaluations, et des formations continues pour les structures et les professionnels de l’animation et du travail social.

 

Le catalogue de la FPC – santé mentale 2020 est disponible

Dès 1949, les CEMEA, à la demande de psychiatres, organisent le premier stage de formation des infirmiers psychiatriques. Depuis toutes ces années, nos démarches de formation se refusent de toute pratique parcellaire, en mettant en oeuvre différents liens :

  • La dimension des champs théoriques ;
  • Le lien entre ces champs théoriques et la clinique ;
  • La transversalité de la prise en charge par différents professionnels ;
  • L’histoire du Sujet, son devenir et son rapport à l’autre ;
  • La possibilité de prolonger la formation par des rencontres et des échanges de travail.

 

Nos publications du champ social et de la santé mentale

Revue du champ social et de la santé mentale des Ceméa, “Vie sociale et Traitements” (VST) rend compte des pratiques innovantes. Ses colonnes sont un lieu d’accueil des « productions » issues des courants désaliénistes et un espace d’expression et de confrontation critique.
Pour les équipes éducatives et soignantes : infirmiers, ergothérapeutes, psychomotriciens, psychologues, psychiatres, psychothérapeutes, psychanalystes.
Pour les équipes éducatives : éducateurs spécialisés, moniteurs-éducateurs, assistants sociaux et tous les travailleurs sociaux.

 

N’hésitez pas à nous demander des renseignements sur les propositions de formation du réseau des Ceméa !