Maintenir une semaine d’école à quatre jours et demi…

L’éducation des enfants est l’affaire de toutes et de tous !!!
Le retour à la semaine de 4,5 jours a eu des impacts positifs sur l’éducation des enfants de notre pays. Pour autant, nous avons conscience que la réforme a été mise en œuvre de façon différente, et que par endroit elle n’a pas encore eu les effets attendus.
Depuis la rentrée scolaire 2017, un certain nombre de communes ont proposé une organisation scolaire sur une semaine de 4 jours sans réelles évaluations de la réforme précédente.
Il est vrai, et nous l’avons déjà dit, que certains reproches qui sont attribués à cette réforme sont réels – la possibilité de libérer un vendredi après-midi sans raisons valables, l’écart entre les collectivités, certaines activités n’étant pas de qualité, à certains endroits une sur-sollicitation, ailleurs de l’activisme…- cependant, il nous semble qu’elle a amené plus d’éléments positifs que de négatifs.
C’est pourquoi nous soutenons les collectivités souhaitant maintenir une semaine d’école à 4,5 jours !

Après – midi de réflexion autour de l’école

Les CEMÉA vous proposent une après – midi de réflexion autour de l’école.

La projection du film « Une journée dans la classe de Sophie » sera suivie d’un temps d’échanges.

Si vous êtes intéressé.e nous serons heureux de vous accueillir

  • samedi 25 novembre de 14h00 à 17h00
  • dans les locaux des CEMÉA 18 rue de Cologne à Besançon.

Réunion d’information sur le Service Volontaire Européen

Depuis plusieurs années, les Ceméa de Franche-Comté accompagnent le départ de nombreux volontaires souhaitant participer au programme Européen nommé le SVE.

  • Mercredi 25 Octobre 2017, à partir de 16h,
  • venez vous informer sur le Service Volontaire Européen dans les locaux des Ceméa de Franche-Comté au 18 rue de Cologne à Besançon.

Lucas, qui est chargé des questions internationales, de l’envoi et de la réception de volontaires se fera un plaisir de répondre à toutes vos question.

Alors venez nombreux !

Échange de jeunes juillet 2017

La vie d’un échange de jeune et ses surprises

Par Sarah Bastable – permanente aux Ceméa et coordinatrice du projet

Il s’agissait pour moi, d’une première expérience d’encadrement d’un échange de jeunes. Je souhaiterais tout d’abord diffuser le principal enseignement suivant.

Alors qu’à dans la conception du projet avec les membres du groupe international des Ceméa de Franche Comté et la préparation par mail avec les partenaires, nous nous étions exclusivement focalisés sur les temps d’activités et le découpage en phases du séjour, il apparait, maintenant que le séjour est terminé, que les temps d’activité ont été au service de la qualité des moments informels plutôt que l’inverse. En effet, au vu des bilans réalisés tout au long du séjour par les jeunes et les contenus des youthpass, il apparait que de nombreuses compétences et connaissances ont été acquises et développées lors de ces moments informels, entre eux.