La bibliothèque humaine

Affiche_bibliotheque_humaine_7_juinLes CEMÉA, France Volontaires, la médiathèque Nelson Mandela, RÉCIDEV, le Point Information Jeunesse de Planoise et le CERCOOP Franche-Comté se sont réunis pour réaliser leur première bibliothèque humaine le 7 Juin dernier à la médiathèque Nelson Mandela.

Cette action a permis de promouvoir la mobilité européenne et internationale ainsi que des valeurs telles que la solidarité internationale et la citoyenneté européenne.

Le principe d’une bibliothèque humaine est de permettre la rencontre et le dialogue entre des personnes ayant vécu une expérience de mobilité à l’étranger et d’autres personnes qui n’ont pas eu cette expérience.
Ainsi, au lieu de consulter des livres, les jeunes et adultes ont rencontré des personnes désireuses de partager leur expérience et leur histoire. Ces personnes ont été des livres humains le temps d’une journée, à la disposition des lecteurs.



Vivre l’Europe à Livre Ouvert – Inform’ART France

D’autres bibliothèques humaines sur la mobilité :

Vous pouvez encore consulter les témoignages des personnes-livres ci-dessous :

  • Tervetuola Suomi : parenthèse Erasmus en Finlande
  • Sénégal : Aide au développement rural/appui aux initiatives villageoises
  • De 14 à 73 ans, d’Est en Ouest, au nord au sud rencontres et découvertes à l’infini
  • Du haut plateau éthiopien aux glaces du Nunavut (Eskimos)
  • La Guyanne, un département mal connu
  • Destination Maroc
  • Un voyage improvisé
  • S’engager pour vivre l’interculturel
  • Tant que tu respires encore, jamais ne baisse les bras
  • Au pays du fish and chips
  • Au pair en Angleterre

Formation CQP : animateur périscolaire

Les besoins d’accueil et de garde avant et après l’école, ainsi que pendant la pause méridienne se sont développés considérablement ces dernières années. Ces besoins d’accueil et de garde avant et après l’école constituent un gisement d’emplois très important pour un secteur en évolution constante, qui peut être amené à se développer encore à l’avenir.

plaquette_cqp-recto

Le profil de l’animateur périscolaire est un salarié à temps partiel travaillant le plus souvent de 15 à 20 heures par « semaine scolaire » avant ou après la classe, parfois pendant la pause méridienne.

L’animateur périscolaire intervient en direction d’un public unique, l’enfance, soit le public des 3/ 12 ans, dans des espaces-temps proches de l’école, le matin, le soir, la pause méridienne. Il met en œuvre des animations et des démarches pédagogiques adaptées au cadre de l’accueil périscolaire, aux espaces disponibles, aux rythmes des enfants. Il travaille, en relation avec les parents et les enseignants.

La formation, en alternance, est découpée en modules ; nous pouvons imaginer construire une formation personnalisée qui permette à chaque stagiaire de s’y engager, tout en tenant compte des contraintes des structures (absences, remplacement…).

  • Module de positionnement (21 heures)
  • Module 1 : Accueillir les enfants dans les temps de loisirs périscolaire (35 heures en centre de formation, 52 heures en entreprise)
  • Module 2 : Concevoir un projet d’animation (63 heures en centre de formation, 60 heures en entreprise)
  • Module 3 : Conduire des temps d’animation périscolaires en direction des publics enfants (98 heures en centre de formation, 88 heures en entreprise)
    • Heures totales de la formation : 417 heures
    • Heures en Centre de Formation : 217 heures
    • Heures en entreprise : 200 heures

Modalités pratiques :

  • Début des inscriptions : le 15 mai 2014
  • Fin des inscriptions : le 15 octobre 2014
  • Début de la formation : le 20 octobre 2014
  • Fin de la formation : le 27 mai 2015
  • Positionnement (en continu) : du 20 au 22 octobre 2014 (3 jours)

calendrier_cqp_peri2

  Fiche d’inscription à renvoyer au CEMEA
18 rue de Cologne, BP 117 – 25013 Besançon CEDEX

Pour davantage d’informations : contactez-nous
au 03 81 81 33 80 ou sur asso@cemeafc.org.

 

Projection / débat autour du documentaire « Pêche mon poney »

Le film sera accompagné d’une exposition, C’est mon genre, sur le thème de l’égalité filles/garçons qui sera visible du lundi 31 mars au dimanche 13 avril 2014.
Lundi 31 mars, à partir de 18h, en partenariat avec l’association Solidarité Femmes. Possibilité d’organiser des visites scolaires sur réservation.

Mardi 8 avril, 20h30
Pêche mon petit poney, un film de Thomas Riera. Documentaire,
42 min, 2012. France

La projection sera suivie d’une rencontre avec le réalisateur.

LIEU : Au Foyer des Jeunes Travailleurs, 48 rue des Cras (Besançon)

Le BPJEPS-LTP, c’est quoi ?

Le Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport « Loisirs Tous Publics«  est un diplôme professionnel de niveau IV.
Il est délivré par le Ministère des Sports, de la Jeunesse et de la Vie Associative. Il est inscrit au répertoire national des certifications professionnelles.

Cette formation permet d’acquérir des compétences pour :

  • Concevoir, conduire et coordonner un projet d’animation en lien avec les nouveaux rythmes scolaires.
  • Mettre en place un projet d’ouverture culturelle créant des liens entre des publics différents.

Cette formation est prévue pour des animateurs, animatrices en poste qui souhaitent se qualifier. Le coût de la formation peut être pris en charge totalement ou partiellement par l’employeur (congé individuel de formation, plan de formation de l’entreprise, contrat de professionnalisation, emploi avenir…)

Ce diplôme s’articule en Unités Capitalisables (UC) favorisant les parcours individualisés et s’obtient par capitalisation des UC de 1 à 9 et au moins d’une UCA (Unité Capitalisable d’Adaptation). Les CEMEA vous proposent de suivre deux UCA.

Pour les personnes déjà titulaires d’un BPJEPS, il vous est possible de suivre indépendamment une ou plusieurs UCA, et cela également dans le cadre de la formation professionnelle continue.

  • UC1 : Communiquer dans les situations de la vie professionnelle.
    Communication écrite et orale, recherche documentaire, technologies de l’information et de la communication
  • UC2 : Prendre en compte les caractéristiques des publics pour préparer une action éducative .
    Approche psychologique, physiologique, sociologique des différentes tranches d’âges ( petite enfance, enfance, adulte, troisième âge), les enjeux de la culture dans le développement de l’individu.
  • UC3 : Préparer un projet ainsi que son évaluation.
    Méthodologie de projet : évaluation des besoins, détermination des objectifs, des partenaires, élaboration, mise en œuvre, suivi, évaluation…
  • UC4 : Participer au fonctionnement de la structure.
    Les différents types de structures d’accueil, leur organisation, leur fonctionnement, leur environnement institutionnel.
  • UC5 : Préparer une action d’animation de loisirs pour tous publics.
    Trois supports techniques abordés (activités ludiques et physiques, activités culturelles et d’expression, activités scientifiques et techniques) sur les aspects de préparation, de sécurité, de réglementation…
  • UC6 : Encadrer un groupe dans le cadre d’une action d’animation.
    Intégrer les fondamentaux de la dynamique de groupe et interroger la place de l’animateur, s’approprier des indicateurs de gestion des conflits ; savoir mener différents types de réunion…
  • UC7 : Mobiliser les connaissances nécessaires à la conduite d’activités éducatives.
    Le concept de partenariat, les partenaires institutionnels ; les notions de droit, de responsabilité, de réglementation, d’assurance, de sécurité ; la protection des mineurs.
  • UC8 : Construire une action éducative et de découverte.
    Les fonctions de direction d’un accueil de loisirs ou d’un séjour de vacances, l’accueil, la gestion d’équipe, l’élaboration et la mise en œuvre d’un projet éducatif.
  • UC9 : Maîtriser les outils et les techniques nécessaires à la mise en œuvre d’actions d’animation.
    Développer des compétences techniques dans trois familles d’activités : activités ludiques et physiques, activités culturelles et d’expression, activités scientifiques et techniques.
  • UCA10 : Concevoir, mener ou coordonner des projets d’éducation et d’animation culturelle pour tous publics.
    Connaissance des ressources, maîtrise d’outils et de méthodes d’accompagnement, conception de projet d’éducation et d’animation culturelle.
  • UCA11 : Concevoir, mener ou coordonner des projets d’éducation à la citoyenneté et à la solidarité internationale pour tous publics.
    Rencontres internationales génératrices d’échanges culturels, des rencontres d’acteurs locaux impliqués, des supports techniques en lien avec l’expression et les pratiques culturelles.

Echos du festival du film d’éducation au CROUS

Cette année, les Ceméa et le service culturel du CROUS ont décidé d’organiser ensemble un festival de 3 jours, du 18 au 20 février, au Petit théâtre de la Bouloie. Ce festival marquera le début de la saison 2014 des Echos du Festival en Franche-Comté.
Nous proposerons une sélection des films projetés lors du Festival d’Evreux des rencontres avec des intervenants et/ou des réalisateurs/réalisatrices.

Une exposition sur les expériences internationales

Voici des affiches réalisés par des anciens stagiaires partis soit en stage professionnel ou en SVE  :

  • Caroline PANTIN- SVE à Padova (Italie) avec la pépinière pour les jeunes artistes (Association Parisienne) dans le cadre du projet « artisit in context » de septembre 2004 à juin 2005.
  • Martin BORDES – SVE à Stara Luborna (Slovaquie), animation d’activités dans un centre de loisirs, du 1er août au 31 juillet 2005.
  • Céline PIERRARD- SVE en Allemagne, six mois en 2007, Association : IJGD/Internationale Jugendmeienschaftsdienste.
  • Anaïs MARGUERYE- SVE pendant 1 an à Wûrzburg (Allemagne) du 15 janvier 2007 au 14 janvier 2008.
  • Maëlle KHADRAOUI- SVE à Dlugoleka (Pologne)- Centre culturel « GOK » association « Semper Avanti », septembre 2008 à juin 2009.
  • Marie-Claire ROBEZ- SVE à Chobiena (Pologne)- Cultural village for local cultural animation, association « Semper Avanti » du 30 août 2009 au 30 juin 2010.
  • Geoffrey FAIVRE- Stage professionnel à Budapest (Hongrie) de 3 mois en juillet 2010.
  • Samuel MOSELLE- Stage professionnel à Budapest (Hongrie), du 14 novembre 2010 au 20 février 2011 avec le centre social Kestyugyar.

SVE : quelques impressions de stagiaires

Pierre Julie (expérience d’un service volontaire européen) – volontaire français aux CEMEA del mezzo giorno de Rome
Une expérience qui m’a ouvert l’esprit autant sur le plan personnel que professionnel !
Le déclencheur et le début de cette belle aventure ? Après avoir fait une préparation du concours d’infirmier, j’ai échoué au concours. Malgré ça j’ai voulu continuer à chercher une voie dans le sanitaire et sociale, mais dans un cadre, une société et une culture différente. J’avais auparavant rencontré des volontaires européens qui m’avaient parlé du SVE qui m’a paru vraiment intéressant. Je n’ai donc pas hésité et me suis lancé dans les démarches. Suite à ça, quelques mois plus tard je partais en Italie pour 3 mois.
Le thème de mon projet était l’enfance. En effet j’ai travaillé avec des enfants de quartier en ludothèque et centres estivaux.
L’association qui m’a suivi dans mon volontariat était les CEMEA (centre d’entraînement aux méthodes d’éducations active) de Rome. Je n’ai pas travaillé avec eux mais via leur structure.
Mon rôle ? Sur le plan des tâches à effectuer, accompagner les enfants dans diverses activités tels que les jeux, les devoirs ou encore les sorties culturelles, sur le plan sociale, leur permettre de développer leur aptitudes intellectuelles et relationnelles, leur transmettre des valeurs pour que tout cela les aides dans leur vie de tous les jours.
Sur le plan social et personnel ? Que de grandes et belles découvertes. Une autre culture, une autre mentalité, de nouvelles activités, de nouvelle rencontres et des moments inoubliables.
Au final, cette expérience m’a permis de développer et d’acquérir des compétences sociales et professionnelles, mais elle m’a surtout permis de dépasser mes limites et de sortir de ma zone de confort, en somme de devenir une nouvelle personne.

  • Cécile THEVENOT-projet SVE à la Réserve Naturelle de Riet Vell, de l’ONG SEO/Birdlife en Catalogne (Espagne), décembre 2004 – juin 2005
  • Pierre JULIE- projet SVE à Rome (Italie), mai 2013 – août 2013